Home Health Facts Header
Healthy Home

Faits à connaître sur la santé à la maison

L'importance d'une maison saine

Nous voulons tous vivre dans un environnement sûr, pour rester en bonne santé, nous et nos familles. Mais pour être en mesure de maintenir une maison saine, vous devez connaître les faits afin de savoir ce que vous affrontez et comment vous y prendre.

Par exemple, saviez-vous que...

  • Nous passons presque 90% de notre vie à l'intérieur? [1]

  • Les allergies sont le problème de santé le plus courant chez les enfants et la 5e maladie chronique la plus courante? [3]

C'est la vérité. En fait:

  • Jusqu'à 30 % des adultes et 40 % des enfants souffrent d'allergies. [3]
  • Et 6 allergènes ou plus sont présents dans la majorité des foyers [9]

Il n'y a pas que les allergènes, il y a aussi les bactéries

Les allergènes ne sont pas le seul défi auquel nous devons faire face pour maintenir une maison saine. Les bactéries sont un obstacle de plus. Il a été rapporté que 7 agents pathogènes ou types de bactéries – et non des centaines ou des milliers – sont responsables de 90 % des maladies, hospitalisations et décès. [2]

  • En tant que propriétaires soucieux de notre santé, l'un des défis auxquels nous faisons face est que 9 types différents d'agents pathogènes peuvent prospérer et pénétrer dans nos maisons rien que par le biais de nos chaussures. [2]

Les moquettes aident-elles ou sont-elles dommageables?

Un fait peu connu est que les moquettes, tapis et tissus d'ameublement agissent comme des filtres à air dans la maison, emprisonnant les allergènes et les bactéries qui, autrement, circuleraient plus librement dans votre maison. Ces textiles d'ameublement sont nos alliés santé – en quelque sorte des héros méconnus – dans notre maison.

Cependant, un nettoyage périodique en profondeur de ces moquettes, tapis et tissus d'ameublement est nécessaire pour qu'ils conservent une efficacité optimale dans leur mission de capture et de rétention des particules nocives.

Il y a d'autres surfaces où les allergènes et les bactéries peuvent s'accumuler. Avec le temps, les impuretés, la saleté et les allergènes s'accumulent dans les surfaces poreuses de vos planchers de pierre, de carreaux et de coulis et même dans vos comptoirs de granit, ce qui peut mener au développement de bactéries.

Qu'en est-il de nos animaux de compagnie bien-aimés?

Nous les aimons et ils font partie intégrante de nos familles. Bien que tous les foyers ne possèdent pas un animal de compagnie, une étude a révélé que 100 % des foyers aux États-Unis ont des niveaux détectables de poils de chien et de chat. [1] Peu importe la façon dont ils s'y sont retrouvés, sur les vêtements, les chaussures ou d'une autre manière, les poils des animaux de compagnie sont partout. Et ce qui est encore plus choquant, c'est la concentration de poils d'animaux dans de nombreuses maisons :

  • Plus de 55 % des foyers présentaient des niveaux suffisamment élevés de poils d'animaux domestiques pour déclencher des allergies. [10]
  • 35 % des foyers présentaient des taux suffisamment élevés pour déclencher une crise d'asthme. [10]
  • Au-delà des poils et des implications pour les personnes allergiques, les urines des animaux domestiques constituent une autre gêne pour leurs propriétaires – et elles peuvent également représenter un risque pour la santé.
  • Saviez-vous que les urines des animaux domestiques dans vos moquettes, tapis ou tissus d'ameublement peuvent:
    • Produire de fortes odeurs qui causent des problèmes respiratoires?
    • Créer un terrain propice au développement des bactéries?

Autres faits et chiffres sur les allergies

La « Asthma and Allergy Foundation of America » (aafa.org) définit une allergie comme la réaction de votre système immunitaire à une substance étrangère, appelée allergène. Un allergène peut être quelque chose qui a été ingéré, inhalé dans vos poumons, injecté dans votre corps ou touché. Les symptômes potentiels d'une réaction allergique comprennent toux, éternuements, démangeaisons oculaires, écoulement nasal et gorge irritée. Des éruptions cutanées, de l'urticaire, de l'hypotension, des troubles respiratoires, des crises d'asthme, voire le décès, sont des réactions plus graves aux allergènes.

La réaction allergique la plus courante est la rhinite allergique, plus couramment appelée rhume des foins. Cette condition est un terme général utilisé pour décrire les symptômes qui affectent le nez.[3] Les symptômes typiques sont les suivants

  • Nez bouché
  • Démangeaisons dans le nez, la bouche, les yeux, la gorge ou la peau
  • Paupières boursouflées et souvent gonflées
  • Éternuement
  • Toux
  • Les déclencheurs courants du rhume des foins sont les suivants:
    • Acariens, poils d'animaux domestiques, coquerelles ou moisissures
    • Spores de moisissures en suspension dans l'air, pollens d'arbres, de graminées ou de mauvaises herbes
    • Fumée de cigarette
    • Odeurs fortes comme le parfum, la laque ou d'autres émanations
    • Produits cosmétiques
    • Détergents à lessive

Il existe généralement deux types de rhume des foins:

  • Saisonnier – Les symptômes se manifestent au printemps, en été et en automne. Ils sont causés par la sensibilité aux déclencheurs aériens comme les pollens et les spores de moisissures.
  • Plantes vivaces - Les symptômes peuvent se manifester toute l'année et sont déclenchés par la sensibilité aux poils d'animaux domestiques, aux acariens, aux coquerelles ou aux moisissures.

Combien de personnes souffrent d'allergies?

  • Les chercheurs estiment qu'environ 50 millions de personnes aux États-Unis souffrent d'allergies nasales. [3]
  • Les maladies allergiques, y compris l'asthme, représentent la cinquième condition chronique en importance aux États-Unis et, pour les enfants de moins de 18 ans, la troisième condition chronique la plus courante. [3]
  • 17,6 millions d'adultes et 6,6 millions d'enfants ont eu le rhume des foins en 2012. [4]

Combien de personnes sont malades à cause d'allergies?

  • Plus de 11 millions de personnes ont reçu un diagnostic de rhinite allergique (rhume des foins) en 2012. [5]
  • Les problèmes de santé les plus courants chez les enfants aux États-Unis sont les allergies. [5]

Quel est l'impact financier des allergies?

  • L'enflure nasale, symptôme d'une réaction allergique, a coûté aux Américains 17,5 milliards de dollars en dépenses de santé en 2010. [6]
  • Cette même année, plus de 6 millions de journées de travail et d'école ont été manquées en raison de problèmes d'allergies. [6]

Quels sont les types d'allergies?

Les réactions allergiques proviennent de déclencheurs intérieurs et extérieurs. L'enflure des sinus, les allergies saisonnières et récurrentes, ainsi que le rhume des foins et les allergies nasales, ils peuvent tous être déclenchés par des sources intérieures et extérieures. [3]

Les déclencheurs les plus courants sont les suivants : pollens d'arbres, de graminées et de mauvaises herbes, spores de moisissures, acariens, coquerelles et poils (de chats, de chiens et même de rongeurs!). [3]

Faits et chiffres sur les bactéries

Vous pensez que votre salle de bain est l'endroit le plus sale de votre maison? Une étude menée par NSF International en 2011 a démontré que votre cuisine contient le plus grand nombre de germes. NSF International a demandé aux familles de prélever 30 articles ménagers pour mesurer les niveaux de contamination des formes les plus courantes de bactéries et de germes, ainsi que de levures et de moisissures. Ces deux facteurs sont considérés comme des déclencheurs de réactions allergiques.

Voici quelques faits saillants qui incitent à la réflexion:

  • 81% des foyers à l'essai présentaient des concentrations décelables de bactéries coliformes (une famille de bactéries qui comprend Salmonella et E. coli, qui est un indicateur de contamination fécale). [7]
  • 31% de ces foyers présentaient des levures et des moisissures. [7]
  • 45% des éviers de cuisine à l'essai contenaient des quantités décelables de bactéries coliformes. [7]
  • 32% des comptoirs de cuisine contenaient des quantités décelables de bactéries coliformes. [7]
  • Seulement 9 % des poignées des robinets dans les salles de bains présentaient des quantités décelables de bactéries. [7]

Faits à connaître au sujet des moquettes

  • Selon le « National Center for Healthy Housing », les moquettes et les tapis représentent 65 % des revêtements de sol. [8]
  • Les moquettes accumulent de la poussière et des impuretés à un taux d'environ 5 à 25 grammes par mètre carré de surface. [8]
  • Les moquettes et les tapis peuvent servir de filtres à air, emprisonnant les impuretés et les allergènes, et les empêchant de circuler librement dans l'air. Contrairement aux surfaces dures sur lesquelles les impuretés, la poussière et d'autres particules nocives peuvent se déposer mais sont facilement brassées dans l'air une fois qu'il y a de l'activité dans la pièce.
  • Une étude du Département du logement et du développement urbain des États-Unis (Department of Housing and Urban Development, HUD) a révélé que lorsque les planchers des chambres à coucher étaient recouverts d'au moins 50 % de tapis, les concentrations d'allergènes de coquerelles étaient inférieures à celles des chambres avec moins de 50 % de tapis. [8]
  • La même étude a révélé que les autres allergènes étaient jusqu'à 25 % moins élevés sur les planchers recouverts de tapis que sur les planchers lisses et durs. [8]

Avantages des moquettes propres

Un nettoyage ménager régulier est une habitude simple, peu coûteuse mais efficace qui aide à réduire l'exposition globale aux allergènes, à la poussière, aux bactéries et aux poils.

Des nettoyages périodiques en profondeur sont également recommandés puisqu'ils peuvent descendre jusqu'à la base de la moquette où se déposent une grande partie des impuretés, des allergènes et des bactéries. Faites appel aux services d'une entreprise professionnelle qualifiée dans le nettoyage des moquettes 2 à 3 fois par an. Informez-vous sur les options.

Certains services comme les nettoyeurs à vapeur traditionnels utilisent non seulement de l'eau savonneuse, mais aussi de l'eau à haute pression qui peut s'infiltrer jusqu'à la base de la doublure de la moquette, et ainsi créer un terrain propice au développement des moisissures et des bactéries. Avec le nettoyage à la vapeur typique, vos moquettes restent souvent humides pendant 2 jours ou plus, ce qui représente aussi une gêne pour la famille. D'autres services comme Chem-Dry utilisent des solutions certifiées vertes sans savon ni détergent et qui utilisent beaucoup moins d'eau, de sorte que les tapis sèchent plus rapidement – en quelques heures et non en deux jours.

Sources

NOS SERVICES

Obtenez une estimation gratuite dès aujourd'hui!

Cliquez ci-dessous pour accéder à notre formulaire et nous transmettre vos coordonnées ainsi que toute autre information concernant vos besoins. Nous communiquerons avec vous sous peu pour planifier un rendez-vous à domicile afin que vous puissiez profiter d'une maison plus propre et plus saine!

ESTIMATION GRATUITE